Tambouilles cuisine et cosmétiques

Tambouilles cuisine et cosmétiques

Pot au feu ou Bouilli canadien

Il en va du pot au feu et du bouilli comme de tous les plats populaires, il en existe autant de variantes que de cuisinières. Symbolisant le repas unique du pauvre car il fournit à la fois un potage, de la viande et des légumes, ce n'est à partir du XVIIIème siècle que le pot-au-feu devient un plat majeur de la cuisine bourgeoise française.


Apporté par les colons français en Nouvelle France il s'est mué en Bouilli canadien mais la base reste la même. J'ai aussi des amis qui le font cuire au four.


Même si ce n'est pas conventionnel j'aime l'accompagner de sauce gribiche que l'on trouve plus souvent avec la tête de veau. Et je tartine la moëlle bien épaisse sur une bonne tranche de pain accompagné de gros sel. Miam miam

 

Temps de préparation: 15 m

Temps de cuisson: 3 heures

 

Ingrédients

1 roti de cote

1 roti de palette

1 bon morceau de lard salé

2 ou 3 os à moëlle

1 oignon

clous de girofle

4 ou 5 gousses d'ail

3 branches de céleri

feuilles de laurier

thym

3 poireaux

3 ou 4 carottes

1/2 chou pommé

3 ou 4 rabioles ou navets

1 rutabaga

 

 

Mettre les viandes et les os à moëlle dans une grande marmite et les recouvrir d'eau froide. Ajouter les aromates, le céleri, l'ail et l'oignon piqué de clous de girofle et amener tranquilement à ébullition. Baisser le feu de moitié et laisser cuire 2 heures à très petits bouillons. La cuisson lente, démarrée à l'eau froide donne une viande très moelleuse qui se détache sans couteau.

 

Ajouter les légumes et laisser cuire encore 45 m à 1 heure.

 

Préparer la sauce gribiche et servir.

 

 

 

 

 

 

 



19/02/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 41 autres membres